La vie de Sainte Demiana et des 40 vierges

Commémoration le 13 Touba

Sainte Damiana
Sainte Damiana

Ste Damiana vécut en Egypte sous le règne du roi Dioclétien qui martyrisa les chrétiens qui lui résistèrent.

 

Ils s’attachèrent au Christ en refusant formellement d’adorer les idoles.Dioclétien écrivit son célèbre édit, décrétant de brûler les églises et les livres saints, et de priver les chrétiens de tous leurs droits…Ils punissaient tous ceux qui s’interposaient à ses ordres.

 

Le christianisme n’était pas une simple connaissance qui occupait la pensée des chrétiens, mais il était la foi même avec laquelle ils vivaient…

 

Les chrétiens mourraient pour leur foi, car le Christ n’était pas seulement une personne exemplaire ou une idée géniale, mais il était : le chemin, la vérité et la vie !

 

Damiana était une très grande Sainte, qui vécut en cette période trouble, et bien que très jeune elle se distingua devant ses bourreaux et garda sa foi jusqu’à la dernière limite…

 

Elle reçut la couronne du martyr, et fut la fierté de tous les siens dans le passé et de tous ceux qui lisent son histoire dans le présent.

 

Ste Damiana naquit à la fin du III ème siècle après J.C… Son père Marc était gouverneur des villes du Borollos et Zaafarane à Wadi el Simséban. 

Ces villes correspondent actuellement à la ville de Baltim jusqu’à Mansourah et s’étendent jusqu’au lac Borollos.

Marc était bon chrétien. Il était très riche et avait une position sociale assez enviable.

Sa mère était chrétienne et très pieuse. Elle était un exemple pour sa fille.

Damiana fut baptisée dès son jeune âge, et ses parents firent un grand repas à cette occasion et y convièrent les pauvres et les nécessiteux de la ville.

Ce repas dura trois jours de suite…

 

Elle apprit les livres saints des son jeune âge, et fut si pieuse, qu’elle n’aspira qu’à la droiture et à la pureté.

Au moment où elle atteignit l’âge de se marier un jeune noble se présenta à ses parents pour demander sa main… Elle apprit la nouvelle et dit à son père qu’elle ne serait l’épouse que du Seigneur Jésus Christ, et qu’elle désirait demeurer vierge tout en servant Dieu. Elle demanda aussi à son père de lui bâtir un logement à l’extérieur de la ville, où elle pourrait se retirer avec ses amies pour vivre une vie de prière.

Son père réalisa son vœu et lui fit bâtir un grand et magnifique logement, où elle vécut dans la piété, avec 40 autres jeunes filles.

Le roi Dioclétien émit son édit qui eut un résultat assez fâcheux pour le christianisme :

 

Les Romains construisirent de plus en plus de temples pour adorer les idoles.

Ils persécutèrent beaucoup de chrétiens, et le nombre de martyrs était innombrable…

Dioclétien envoya un courrier par l’intermédiaire de ses responsables, à tous les gouverneurs leur demandant de se réunir et d’aller adorer les idoles devant lui :

Marc le père de Damiana était chrétien, il refusa donc formellement de se soumettre à de telles pratiques. Il dit qu’il n’adorerait que le Seigneur Jésus Christ le Fils du Dieu vivant.

Dioclétien employa alors, toutes ses méthodes de persuasions. Il essaya tantôt la gentillesse, tantôt la force et les persécutions et fit des tentatives de toutes sortes… Les pressions furent si fortes et si difficiles à supporter, que dans un moment de faiblesse et de détresse Marc céda et offrit de l’encens aux idoles… Le roi fut au comble de la joie. Il couvrit Marc de cadeaux, lui donna des biens innombrables et le submergea de faveurs.

 

Les chrétiens apprirent la nouvelle et en furent consternés. Sainte Damiana à son tour fut horrifiée et désolée que son père ait capitulé devant les difficultés, et qu’il renia le Christ en encensant les idoles.

Damiana était sage et déterminée, elle ne céda pas au désespoir mais décida d’agir. Elle apprit la nouvelle aux 40 jeunes filles qui vivaient ave elle. Elles décidèrent toutes d’un commun accord, de jeûner et de prier ensemble pour le père de Damiana. Elle demanda avec ferveur à l’Esprit Saint d’éclairer le cœur de Marc et de lui rendre la raison, et de lui donner la force nécessaire, de crier sa foi dans le Christ, et de renoncer aux idoles.

Damiana décida d’aller voir son père. Elle lui dit avec colère :

Qu’as-tu fais mon père ? J’aurai préféré te voir mourir en bon chrétien et de te savoir au Royaume des Cieux…

As- tu oublié ce que Dieu a dit :

« Ne craignez pas ceux qui tuent le corps, mais ne peuvent pas tuer l’âme, craignez plutôt celui qui peut faire périr dans la géhenne l’âme aussi bien que le corps. »(Mt 10 :28)

- L’empereur aurait-il le pouvoir de sauver ton âme ?

« Mais celui qui me reniera devant les hommes, moi aussi je le renierai devant mon père qui est aux cieux. » (Mt 10 :33-34)

« Ne croyez pas que je suis venu apporter la paix mais la gloire. »

 

Elle dit aussi à son père, que s’il ne regrettait pas ses actes, elle le renierait, elle aussi, et ne voudrait plus de lui comme père. 

A ces mots, le père de Damiana eut beaucoup de remords ! Il pleura amèrement regrettant d’avoir préféré les idoles au Christ par peur de la souffrance et de la mort. Il remercia sa fille chaleureusement, et lui apprit, qu’il irait de ce pas à « Antioche » (la ville où résidait Dioclétien), et là il proclamera sa foi et son attachement au Christ.

Damiana regagna donc son monastère le cœur rempli de joie. Elle pria avec ses amies, pour que le Seigneur donne assez de courage à son père pour affronter les difficultés et de mourir pour son Nom.

 

Marc, s’avança vers le roi tout en faisant le signe de la croix, et lui dit qu’il était prêt à donner sa vie au Christ, sui est le seul Dieu qu’il adore… Il renia donc les idoles qui ne sont que des dieux de pierre.

« Car Dieu a tant aimé le monde, qu’il a donné son fils unique : ainsi tout homme qui croit en lui ne périra pas, mais il obtiendra la vie éternelle. » (Jean 3 :6)

Dioclétien fut tantôt en colère et tantôt au comble de l’étonnement, quand il vit ce revirement de Marc. Il essaya de le tenter à nouveau par tous les moyens, mais Marc ne tomba pas une seconde fois dans le piège.

 

Il resta sur ses convictions.

Un proche de Dioclétien appelé Romanios proposa à celui-ci de faire couper la tête du gouverneur Marc par l’épée. Le roi acquiesça à cette idée. Ils emmenèrent Marc sur la grande place pour le tuer, le 5 Abibe (calendrier Copte).

Dioclétien fut longtemps intrigué par l’attitude de Marc… Son ambassadeur lui apprit que ce dernier avait une fille nommée Damiana, qui se consacra au Christ Jésus et qui n’adorait que lui. Il lui dit aussi qu’il y avait 40 jeunes filles qui vivaient avec elle et suivaient son exemple.

L’exaspération de Dioclétien fut à son comble.

 

Il envoya à Damiana 100 soldats de sa garde munis de toutes sortes d’armes de torture, dans le but de l’intimider. Le commandant avait un courrier à l’intention de Ste Damiana, ils dressèrent leurs tentes à cet endroit et encerclèrent le palais.

La sainte et ses amies se doutèrent bien que la troupe du roi venait torturer et tuer les chrétiens. Damiana pria en disant :

« Le Seigneur est ma lumière et mon salut. De qui aurai-je crainte ?

Le Seigneur est le rempart de ma vie

Devant qui tremblerai-je ?

Si des méchants d’avancent vers moi pour me déchirer.

Ce sont mes ennemis, mes adversaires qui perdent pied et succombent.

Qu’une armée déploie devant moi

Mon cœur est sans crainte

Que la bataille s’engage contre moi je garde confiance. » (Ps 26)

 

Elle poursuivit :

« *Le vainqueur je lui donnerai à manger du fruit de l’arbre de la vie, qui est dans le paradis de Dieu.

* Au vainqueur la seconde mort ne pourra faire aucun mal.

*Au vainqueur je donnerai la manne cachée.

*Le vainqueur celui qui garde jusqu’à la fin la conduite que je prescris, je lui donnerai pouvoir sur les nations.

*C’est ainsi que le vainqueur portera des vêtements blancs. Jamais je n’effacerai son Nom du livre de la vie, je me prononcerai pour lui, devant mon Père et devant ses anges.

*Le vainqueur j’en ferai une colonne devant le temple de mon Dieu.

*Le vainqueur je le ferai siéger prés de moi sur mon trône. » (Apocalypse)

Après cette prière Ste Damiana réunit les 40 jeunes filles qui vivaient avec elles et leur dit :

Que celles d’entre vous qui voudront subir la torture et recevoir les couronnes du martyr viennent se ranger de mon côté !

Que celles qui craindront la souffrance et les affronts s’enfuient d’ici à jamais !

 

Les 40 jeunes filles dirent à l’unanimité, qu’elles ne voulaient plus vivre dans le monde, et qu’elles ne quitteraient avec joie avec elle pour le Christ.

Le chef de la troupe se dirigea vers Damiana et ses amies. La sainte le reçut en souriant avec calme et détermination… Il s’adressa à elle en lui disant :

« Monseigneur l’empereur t’invite à adorer ses dieux vénérables. Il insiste que tu sortes à présent avec moi pour les encenser, et ainsi il te couvrira de tous les biens et dons que tu voudras. J’attends que tu accomplisses la demande de Monseigneur l’empereur. »

 

Sainte Damiana était assise calmement devant lui, mais à ses dires, elle bondit immédiatement devant lui et lui dit :

Veux-tu que j’encense ces Dieux de pierre qui sont muets ?

Ces statues qui ne voient, ni n’entendent et qui ne parlent pas. Elles furent fabriquées par des mains abjectes. Comment pourrais-je laisser mon Seigneur et mon Sauveur Jésus Christ? Tu dois savoir monsieur, que mon seul Dieu est la Trinité Sainte : le Père, le Fils et le Saint Esprit, en qui j’ai une foi totale…

« Je ne compte que sur Lui »

« Je mourrai pour son Nom »

« Et en Lui je vivrai la vie éternelle »

 

Le chef de la troupe entra dans une terrible colère et ordonna à ses hommes d’arrêter Damiana et de la chasser de son palais. Quatre gardes vinrent immédiatement et portèrent Damiana et la jetèrent dans un de leurs instruments de torture !... Cet instrument consistait en une armoire dont la moitié bouge dans l’autre sens, et entre ces 2 moitiés il y avait des couteaux aiguisés.

Ils firent tourner cet instrument de torture et tout le corps de Sainte Damiana fut déchiqueté et son ange se répandit sur la place. Ses 40 amies pleuraient autour d’elle. Damiana leva ses yeux vers les cieux et dit au Seigneur de lui donner la force d’oublier ses souffrances physiques puis elle reprit : « Que ce soit fait selon Ta volonté, car à Toi sont dues la gloire et la magnificence dans les siècles des siècles. »

Dieu soutint Ste Damiana dans ces difficultés et lui donna un courage assez inhabituel. Elle regarda les 40 jeunes filles et leur dit :

« Or, la preuve que Dieu nous aime, c’est que le Christ est mort pour nous alors que nous étions encore pécheurs. » (Ro 5 :8)

 

Elle poursuivit :

« J’estime donc qu’il n’y a pas de commune mesure entre les souffrances du temps présent et la gloire que Dieu va bientôt révéler en nous. » (Ro 8 :18)

Les gardes finirent enfin par arrêter ce monstrueux instrument de torture et jetèrent Ste Damiana à demi-mort en prison. A ce moment même une grande lumière illumina la prison.

L’archange Michel se tint devant elle. Il l’effleura de ses ailes lumineuses. Le corps de Damiana déchiqueté et meurtrit fut immédiatement guéri ! Ste Damiana se leva et remercia le Seigneur miséricordieux qui lui envoya son ange et la guérit de tous ses maux.

Le lendemain matin, le chef de la troupe, ordonna à un de ses hommes d’emmener Damiana sur la grande place dans le cas où elle serait encore en vie…

Ste Damiana se présenta devant lui en parfaite santé, sa beauté était éclatante et son corps était intact…

Il lui dit qu’il pensait qu’elle pratiquait la magie et qu’il trouverait, le moyen d’arrêter cela !

Il n’avait pas encore terminé ces paroles, qu’une foule déchaînée criait disant :

Nous annonçons notre foi au Seigneur Jésus Christ qui fit le grand miracle de guérir Damiana, celle qui était mourante la veille.

Nous voulons être chrétiens et nous n’adorons que Jésus Christ le Dieu de Damiana le Tout-Puissant.

Le prince exaspéré coupa immédiatement la tête d’un très grand nombre de personnes. Tous obtinrent les couronnes du martyr.

Le prince regarda à nouveau cette toute jeune fille, et ordonna de peigner son corps avec des rasoirs aiguisés, Damiana priait tout en s’efforçant de supporter les pires supplices et les plus horribles souffrances.

 

Le prince arrêta ses souffrances, pour lui en faire subir d’autres.

Il ordonna à nouveau de masser le corps de Damiana avec de la chaux et du vinaigre, pour que ces souffrances soient au maximum…Ste Damiana arriva aux gouffres de la mort, mais n’arrêta pas de glorifier Dieu.

Ils la jetèrent mourante et inconsciente à nouveau en prison.

L’archange Michel vint immédiatement vers elle et pour la seconde fois, l’effleura. Elle guérit à l’instant même.

Elle se leva et pria avec ferveur remerciant Dieu.

Un gendarme vint le lendemain en prison pour voir Damiana, mais à sa grande surprise il la trouva en forme, comme si elle n’avait jamais était torturée auparavant.

Il l’emmena à nouveau chez le prince… Une grande foule d’idolâtre cria sa foi au Christ, et obtint la couronne du martyr.

Le prince ordonna aux gardes de continuer de faire souffrir Damiana et de la torturer de tous les moyens.

Ils choisirent de lui donner avec sauvagerie des coups avec des barres de fer, ensuite il la placèrent dans un bain d’huile et allumèrent le feu en dessous.

L’archange Michel arriva immédiatement pour la troisième fois et éteignit le feu, puis effleura Ste Damiana. Elle fut guérie à l’instant. Elle bondit vers ses persécuteurs criant sa foi au Christ.

Une foule énorme cria aussi sa foi en Dieu avec elle.

Le prince devint presque fou de rage, et jeta à nouveau Damiana en prison.

Le lendemain il ordonna qu’on lui crève les yeux.

Damiana hurla très fort et demanda secours à Dieu et à la Vierge Marie. L’ange vint et effleura ses yeux. Elle vit immédiatement.

Beaucoup d’autres personnes crurent au christianisme et moururent pour leur foi.

 

Ils jetèrent à nouveau Damiana en prison.

Le prince décida de lier tous les membres de Ste Damiana par 4 longues lanières. Ils tirèrent dessus dans le but de les lui déchirer en l’écartelant. Elle pria disant.

Seigneur Jésus Christ, Soit avec moi, et rends-moi forte. Aide-moi à supporter les difficultés et les souffrances.

 

Elle essaya d’encourager ses 40 amies… Ses persécuteurs continuèrent à la faire souffrir.

Ils finirent par la jeter aux animaux sauvages pour qu’ils la dévorent. Ces derniers ne s’approchèrent pas d’elle. Il y eut ensuite, des orages et des tremblements de terre et la Seigneur Jésus apparut disant :

 

« Chère Damiana, je te demande de te lever saine et sauve. »

Elle se leva et s’agenouilla devant Lui. 

Il lui dit à nouveau : 

« Soit forte ma fille bénie, je t’ai préparé les couronnes de la victoire dans le ciel. Tu seras aujourd’hui même avec moi dans le paradis, toi, la sainte que j’ai choisie… ! » 

Sainte Damiana réveilla les 40 jeunes filles, et elles s’en allèrent toutes chez le prince à l’endroit où il y avait des persécutions et des exécutions. Ste Damiana s’écria disant :

 « Gloire à Dieu au plus haut des Cieux »

« Et la paix sur la terre »

« Et joie aux hommes de bonne volonté. » Elle dit au prince  

« Mon Seigneur, Mon Dieu et mon sauveur Jésus Christ m’a sauvé encore cette fois-ci et voici mon corps qui fut déchiqueté à présent intact et plein de vie !... »

Je loue mon Dieu et glorifie son Saint Nom.

 

Plusieurs devinrent chrétiens à nouveau !

Un proche du prince lui suggéra de couper la tête de Damiana, de se débarrasser d’elle et des énormes victoires qu’elle remporta sur eux. Le prince acquiesça.

La tête de Damiana fut tranchée par l’épée ainsi de celle des 40 jeunes filles qui vivaient avec elle et des idolâtres qui se joignirent à elle annonçant leur foi dans le Christ. Il y avait 400 personnes qui furent martyrisées avec Damiana le 16 Touba (calendrier copte).

Damiana obtint les couronnes lumineuses du martyr.

Que les bénédictions de cette Sainte soient avec nous à jamais…

 

Quand Hélène, la mère du roi Constantin apprit la nouvelle de l’exécution de Ste Damiana et de ses amies, elle voyagea et alla au Zaafarane pour prier devant leurs dépouilles. Elle trouva les corps des morts intacts. Elle emmena donc des linceuls en soie brodée d’or aux initiales du roi Constantin et enveloppa les corps avec soin et les fit ensevelir. Au-dessus de ces martyrs elle fit construire une superbe église. Cette église fut bénite par le pape Alexandre XIX, le 12 Bachânce (calendrier Copte), qui correspond à la fête de l’archange Michel.


Infos sur les Coptes d'Egypte !


Agenda copte 


PAGE YOUTUBE