Saint Paul le 1er ermite

Commémoration le 2 Amshir

Afficher l'image d'origine

Il naquit en haute Egypte près de la ville de Thèbes (Louxor), sous le règne de l'empereur Alexandre Sévère, vers l'an 230. Ses parents chrétiens lui donnèrent une solide éducation religieuse. Il maitrisait la langue grecque et égyptienne. A l'âge de 16 ans il perdit sa mère puis son père. Il ne lui restait plus qu'une soeur marié avec un beau frère qui voulait s'accaparer de l'héritage du jeune garçon. Vers l'an 248, Décius un militaire romain se révolte contre l'empereur Philippe l'Arabe, qui, d'après Eusèbe, s'était converti au christianisme et l'assassine. En 249 après la bataille de Vérone où Philippe l'Arabe est tué, Décius prend sa succession, et lance une nouvelle persécution contre les chrétiens de l'empire. La persécution fut si féroce, que les bourreaux ne tuaient pas les pauvres victimes mais essayaient de les faire souffrir le plus longtemps possible avant de les achever.

Les églises d'Egypte furent abandonnées. Paul qui n'était qu'un adolescent préféra se cacher dans une cabane, dans les champs de ses parents, restant à l'écart de ces évènements mais son beau-fère le dénonça en pensant profiter de cette occasion pour se débarrasser de lui et prendre tout l'héritage. Mais sa soeur pu le prévenir à temps et il s'enfonça seul dans le désert. Au début, il ne s'éloigna pas beaucoup, car il espérait revenir quand la persécution aurait cessée pour réclamer son dû à son beau-frère.

 

Mais face à la faim, la soif, le froid, la fièvre et à son désir de vengeance qui le rongeait, il cria du fond de sa détresse et appela Jésus à son secours. Egaré dans cet immense désert et à bout de force, il se croyait perdu quand il arriva devant une colline où se trouvait une caverne dont l'entrée était caché par un palmier. A côté de cette tanière se trouvait aussi une source d'eau limpide. Il put enfin étancher sa soif et se rassasier des dattes qui murissaient sur le palmier. Il trouva dans cet endroit une paix profonde et passa toute la nuit en prière pour remercier Dieu de sa sollicitude. Plus le temps passait plus, il se sentait heureux dans cette solitude qui le rapprochait de Dieu. Quand ses habits furent usés, il se fit une tunique de feuilles de palmier. Trouvant dans ce lieu tout le nécessaire pour vivre, il ne désira rien de plus, et tourna toute son attention au salut de son âme et le rachat de ses fautes. Ainsi caché au regard des hommes, il passa 90 ans dans ce désert. C'est déjà l'époque où les Chrétiens connaissent une paix relative dans l'empire romain et le début des hérésies. Dieu voulu révéler à son église et au monde la vie cachée de ce saint égyptien pour qu'il sert d'exemple aux générations suivantes. C'est à Saint Antoine le Grand que fut confié cette tâche et jusqu'à ce jour cette tradition, l'ermite du désert, est toujours vivante parmi les moines coptes.

 


Infos sur les Coptes d'Egypte !


Agenda copte 


PAGE YOUTUBE