La vie de Saint Marc

On fête Saint Marc le 30 Baramouda

Saint Marc
Saint Marc

Avant la venue de Saint Marc en Egypte, celle ci était occupée par les romains et Alexandrie était la ville la plus importante après Rome.

Le nombre de ses habitants atteignait 600 000 personne. Sa bibliothèque était la plus renommée du monde. Elle contenait plus d'un demi million de manuscrits.

 

Le plus grand de ces temples s'appelait "Le sérapheum". Alexandrie avait aussi une grande importance commerciale, c'est ainsi que Saint Paul alla dans le bateau d'Alexandrie chargé de graines vers l'Italie à son passage pour Rome (Actes 27:6).

Là, le centurion a trouvé un bateau d'Alexandrie en partance pour l'Italie, et nous y a fait embarquer et il termina son voyage vers l'Italie sur un autre bateau d'Alexandrie (Actes 28:11).

Au bout de trois mois, nous avions repris la mer à bord d'un navire d'Alexandrie, le "Castor et Pollux", qui avait passé l'hiver dans l'île.

Les Alexandrins étaient peinés d'être des sujets d'un souverain qui n'habitait pas parmi eux et qui les commandait par l'intermédiaire d'un vice-roi qui avait le pouvoir absolu.

 

Ils introduisirent dans les chefs lieux des provinces un système proche de celui des municipalités diminuant l'écart entre les capitales des provinces et leurs villes.

Auguste César refusa un projet qui était cher aux Alexandrins qui était d'introduire un sénat similaire à ceux qui se trouvaient dans les villes autonomes de Grèce. Il laissa par contre aux Juifs leurs anciens privilièges, comme d'organiser par exemple leurs affaires religieuses. Les Alexandrins considérèrent donc les Juifs comme des alliés des romains.

La haine raciste pour les Juifs s'était transformée en haine politique. Voilà la situation qui était à Alexandrie avant la venue de Saint Marc.

Marc est un nom Latin qui veut dire "Matraque", mais le vrai nom du saint est "Jean" qui signifie Dieu est miséricordieux. Son père se nommait Arestopoulos et sa mère Marie. Ils étaient pieux et tenait à la religion de leurs ancêtres.

 

Saint Marc serait né d'après les savant orientaux à "Adinapolis" tandis que les savant occidentaux étaient persuadés qu'il était né à Jérusalem. Le dernier avis semble être le plus conforme.

Les parents de Saint Marc étaient agriculteurs. Ils vivaient à "Pentapolis" en Lybie...

Les berbères attaquèrent leur ville au temps d'Auguste César. Ils perdirent leur fortune et émigrèrent à Cana, la ville de leurs ancêtres qui est loin de Jérusalem.

Saint Barnabé crut au christianisme et s'attacha à Jésus Christ, puis informa sa tante Marie, la mère de Saint Marc de la religion chrétienne. Elle crut à son tour. Le père de Saint Marc et son frère crûrent au christianisme par l'intermédiaire de Saint Marc lui même. "Sawires" le fils de Mokafaa dit que Saint Marc et son père aperçurent un jour un lion et une lionne qui couraient vers eux, alors Saint Marc dit à son père de ne point s'inquiéter car le Christ auquel il croit va les sauver de toutes les difficultés.

 

Au moment où les lions s'approchèrent, Saint Marc cria et dit : "Le Seigneur Jésus Christ fils de Dieu vivant vous ordonne de mourrir sur le champ et de ne point vous multiplier dans cet endroit". Le miracle se fit et les lions moururent sans les toucher... Le père de Marc crut alors en Jésus Christ et fut baptisé.

Allez donc ! De toutes les nations faites des disciples, baptisez les au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit.

(Mt 28:19)

 

Saint Marc alla à Pentapolis et enseigna le christianisme au nom de Jésus Christ. Il fit plusieurs miracles dont la guérison des lépreux et de beaucoup d'autres malades. Il chassa aussi les démons.

Une foule immense crut en Dieu et refusa d'adorer les idoles. L'Esprit Saint l'incita à répandre le christianisme dans les villes d'Egypte.

Il quitta donc les gens dde Pentapolis et leur promis de revenir les voir et leur demanda d'être fort dans leur nouvelle foi chrétienne.

Il enseigna la parole de Dieu en Lybie durant une douzaine d'années.

Saint Marc se dirigea vers l'Egypte par le désert occidental en l'an 58 après J.C. Il arriva à Alexandrie en l'an 7 du règne de Néron. Les savants occidentaux étaient d'accord à l'unanimité pour cette date qui correspondait à l'an 61 après la naissance du Christ.

Saint Marc entra à Alexandrie et tout en marchant sa chaussure s'était déchirée, il demanda à "Inianos" de la lui réparer. Ce dernier se blessa et son sang se répandit, il s'écria : "Dieu Unique : aide moi" puis il s'évanouit ! ...

 

Saint Marc dit : "A présent je sais que le Seigneur va m'aider à évangéliser ce peuple !". Il prit ensuite de la boue et cracha dessus, et la plaça à l'endroit de la blessure d'Inianos, disant :

"Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, un seul Dieu Vivant à jamais, guéris la main de cet homme pour que Ton nom soit glorifié !"

Inianos fut guéri à l'instant même... Il en fut stupéfait et invita Saint Marc chez lui, et après le déjeuner il lui posa des questions sut le "Dieu Unique". Saint Marc l'enseigna et le baptisa.

Toute la famille d'Inianos aima Saint Marc, et apprit la parole de Dieu et devint chrétienne.

Saint Marc fut rempli par l'Esprit Saint. Il était aimé et apprécié par les Alexandrins et il bâtit la première église d'Alexandrie.

La foi se répandit dans la ville d'une facon assez extraordinaire.

Les historiens chrétiens ainsi que Filon le Juif écrivirent que Saint Marc et ses disciples chrétiens ne s'intéressaient pas à la vie terrestre, mais à la gloire de Dieu.

 

Il n'yavait aucune différence entre les pauvres et les riches, car ces derniers avaient fait dons de leur biens aux plus défavorisés.

Ils ne se nourrissaient qu'une fois par jour, et il y en avait d'autres qui jeunaient de trois à cinqjours de suite.

Le christianisme se répandit, et Saint Marc instaura les règles de cette religion à Alexandrie.

+ Il ordonna Inianos évêque en l'an 63 après Jésus Christ.

+ Il ordonna aussi sept diacres pour renforcer la parole de Dieu.

+ Saint Marc instaura la messe en Grec puis il la traduisit en Copte, et l'apprit à Inianos et aux diacres par tradition orale, et cela dura ainsi jusqu'en l'an 330, quand le Saint Père le Pape Athanase, 20ème Pape d'Alexandrie, la fit écrire.

+ Saint Marc institua une école théologique tout au début de son enseignement, et cette école avait pour but de faire apprendre l'évangile et les règles du christianisme. Cette méthode consistait en question et en réponse.

+ Il écrivit : la didaché : doctrine du Seigneur transmise aux nations par les 12 apôtres, et les mythes et traditions nécessaires eu maintient du siège apostolique.

Saint Marc quitta Alexandrie aux environs de l'an 65 après Jésus, se dirigeant vers Pentapolis, et là il ordonna plusieurs évêques et prêtres.

Il revint à Alexandrie en l'an 67 où il répandit le nom du Christ et abolit les idoles.

Le 29 Baramouda (calendrier copte) correspond au 16 avril de l'an 68 après Jésus Christ.

 

Saint Marc et les chrétiens célébraient Pâques et cela tombait le jour même où les idolâtres fêtaient leurs dieux dans leurs temples.

Ces derniers furieux, rentrèrent à l'église et s'emparèrent de Saint Marc et lui mirent une corde autour du cou, ils le trainèrent dans toute la ville. Saint Marc remerciait Dieu entre temps, car Il lui permit de souffrir en son nom. Quand la nuit tomba, ils jetèrent le saint en prison, car ils voulaient réfléchir à la facon dont ils pouvaient le faire mourir. Un tremblement de terre se produisit vers minuit. L'ange Michel descendit dans la cellule de Saint Marc et lui dit :

"Toi Marc, serviteur de Dieu, ton nom est écrit dans le livre de la vie. Ton âme loue Dieu dans les cieux et ton corps ne mourra pas et retera sur la terre."

Le lendemain Saint Marc remercia Dieu et lui demanda de le rappeler à lui.

 

A la levée du jour, ils reprirent le saint et lui remirent la corde autour du cou et le traînèrent à nouveau. Saint Marc remercia à nouveau.

Saint Marc remercia à nouveau Dieu, et dit :

" Je remets mon âme entre tes mains ô mon Dieu, ô mon Sauveur"... puis il mourut.

Les gendarmes contatèrent la mort de Saint Marc et les idolatres du temple vinrent bruler son corps.

 

Ils jetèrent son corps dans un brasier, mais le Seigneur le sauva, car une grande tempête s'abattit sur la foule et une pluie diluvienne étaignit immédiatement le feu ! ... Le nom de Dieu fut ainsi glorifié devant la face du monde... Des chrétiens emportèrent le corps intact d'entre les cendres et l'ensevelirent à Alexandrie dans la grotte où Saint Marc avait l'habitude de prier.

 

L'église fête la mémoire de Saint Marc, chaque année le 30 Baramouda (calendrier copte)...

L'évangile de Saint Marc est le deuxieme des quatre évangiles dans l'ordre de la Sainte Bible. Cet évangile est le plus court, mais il est raconté avec une grande précision.


Infos sur les Coptes d'Egypte !


Agenda copte 


PAGE YOUTUBE